AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jonathan Connor

Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan
Invité



MessageSujet: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 19:59

Partie rpg :

Nom : Connor
Prénom :Jonathan
Âge : 30 ans
Emploi / Études :études complètes, fut dans l’armée pendant 2 ans, études en technique policière, fut dans la police pendant 4 ans, maintenant en fuite, vivant de magouilles principalement et surtout : un Chasseur permanent.
Histoire [8 lignes minimum] : Connor est né au Rhodes Island, en Providence, dans une famille d’américains moyens. Son père avait un poste dans la police alors que sa mère était programmeuse dans une compagnie informatique. Jonathan fut le premier fil du couple mais malheureusement le dernier aussi. En effet, ses parents décédèrent lors de l’incendie de leur foyer, causé par un esprit ravageur. Alors âgé de 9 ans, il fut laissé à lui-même et survit dans les rues et les ruines pendant 1 ou deux mois avant d’être placé par un service social de l’enfance. Il n’eu alors aucune idée de ce qui avait causé le sinistre, mais il avait d’autre préoccupations. Un oncle austère décida de le prendre sous son aille afin de sauver sa réputation seulement : ont le condamnait d’ainsi laisser son neveu dans la misère.

À l’école, Jonathan se débrouillait assez bien : bon scores partout . Il fit un service militaire un peu court (2 ans) où ses supérieurs le qualifiaient d’impertinent. Par la suite, il s’inscrivit en technique policière, réussis, fit du très bon boulot qui le fit se grader, mais quitta après quelques années de travail… suite à ce qui allait se passer, il fut renvoyé aussitôt..

Rhodes Island, Providence, Woodland Cemetary, 2004

Jonathan Connor se tenait près de la tombe modeste d’un ancien camarade d’école qu’il ne connaissait peu d’ailleurs. L’enterrement avait eu lieu l’après-midi même, mais l’homme n’avait pas pu s’y présenter. Maintenant, il se demandait pourquoi il était venu malgré tout, et si tard. Pour la conscience ? Peut-être…

Au même moment, un esprit finit par obtenir la permission de revenir des enfers en tant qu’envoyé spécial investie d’une mission : un couple de deux jeunes américains faisaient des ravages parmi les rangs des créatures surnaturelle sur terre… il fallait s’en débarrasser au plus vite avant que cela dégénère. Voilà que, par une chance en or, un policier travaillant au poste où les deux chasseurs étaient enfermé pour une nuit en attendant un interrogatoire se pointait à un cimetière, cette brèche du monde souterrain ! Il allait être le véhicule idéal… L’esprit diabolique plongea donc en ce flic pour se fondre avec son entendement et prendre possession de son corps.

L’opération fut que tourment et calvaire pour l’humain, et il s’en retrouva inconscient alors que son corps se baladait dirigé par un autre. Un air de dément sur le visage, il s’éloigna en piquant un sprint d’une vitesse phénoménale engendrée par les résidus d’énergie spectrale, jusqu’au poste.

« Connor, qu’est-ce que tu viens faire ici à cette heure ?… »
Dit le garde avant de recevoir un coup de poings à l’estomac qui le mettra en baisse de pression sévère à l’instant même, sous l’impact qui chassa le sang de la région et paralysa momentanément le diaphragme. À l’exclamation du garde, d’autres collègues approchèrent, curieux de trouver le policier si tard. Ils réalisèrent que « Connor » était entré par infraction et avait agressé un autre flic et le menacèrent de leur arme de poing.

Affichant un sourire dément et psychopathe, le possédé s’avança en ignorant les ultimatums. « Arrêtez-le, … mais ne le tuez surtout pas ! »
Avait crié sa collègue à l’adresse des autres que se joignaient à ceux qui tenait déjà « Connor » en joue. Ils firent feu, visant les jambes et les bras, mais en vain : le possédé évitait tout à la vitesse du monde des esprits. Il rejoint en un éclair la seule femme et la souleva d’une main et la tenant par la gorge.
« Où sont les prisonniers ! »
Avait demandé le possédé en susurrant cruellement à la femme, sifflant d’une façon névrosée et d’une voix persiflant. Avec peine, elle réussit à articuler :
« Il… n’y a plus de prisonniers, …on a fait libérer… les deux derniers à l’instant… »
Les yeux étrangement brillants à la pupille dilatée du dément s’écarquillèrent avec horreur avant de luire avec furie. D’un geste puissant, il envoya la femme à travers la vitre de la porte, la faisant voler jusque sur une voiture garée, lui brisant du coup plusieurs vertèbres. Puis, encore plus démentiel à cause de sa rage, le possédé se précipita aux cellules pour constater de lui-même alors que la moitié ou plus des autres polices se rendaient au chevet de la femme policière. Encore plus furieux à cette découverte, il oublia de garder sa défense et reçut une balle en plein dans le triceps d’un flic téméraire qui l’avait suivit.

La frustration et le désir de faire le mal fut si grand pour l’esprit qu’il se vit à vibrer à l’intérieur même du corps, faisant ainsi monter dangereusement la température de l’organisme. Puis, en un explosion de rage sadique, une énergie explosive sortit littéralement de la paume du possédé, faisant éclater du coup les briques des cellules devant lui comme de vulgaires TNT. Une brèche dans l’épais mur fut cent fois créée par la déflagration et le possédé s’enfuit par une.

Loin de lui l’idée d’avoir été battu, il se dirigeait plutôt vers le cimetière dans le but démoniaque d’évoquer d’autres esprits et de les réunir dans le même corps, question d’être la puissance incarnée et de mener à bien sa mission…

Comme il y a toujours une tentative d’équilibre en ce bas monde, les deux chasseurs furent libérés par un autre plus vieux et probablement doué de visions chroniques sur le futur. Voulant éviter de grave trouble à l’humanité, il avait sauver les deux autres et concocté un exorcisme à distance afin de se débarrasser de l’esprit trop entrepreneur. Le coup fonctionna juste avant que le possédeur réussisse à mettre son plan à l’œuvre, libérant ainsi ce qui attachait le fantôme à Connor.

Le spectre se débattit vivement contre le sort, laissant des partie de son énergie et probablement des cicatrices psychique à force de s’agripper. Mais il perdit et se retrouva rejeter en enfer pour toujours. Connor, de son côté, se retrouva complètement perdu dans le cimetière dans le même cimetière deux jours après avec une balle dans le bras et des marques de brûlures aux mains… En cherchant à rentrer chez lui, il croisa un marchand de sur un coin de rue qui avait un poste télévisé avec lui, écoutant les nouvelles de dernières heure : le poste de police numéro 4 de East-Providence avait été à moitié détruit, des blessés, une personne, la policière, décédée et le responsable recherché par les autorités… Mort de remords et d’incompréhension, Jonathan préféra disparaître dans la nuit et ne plus revenir…

Cherchant à changer le monde à sa façon, et gardant sa passion pour l’action et les armes, il est devenus Chasseur, choisissant minutieusement ses cibles afin de ne pas contredire ses idéaux. Son emplois l’a amené à parcourir le pays en voiture, allant d’un État à l’autre, tantôt pour chasser des créatures assoiffées de sang, tantôt pour aider à défendre des innocents.

Un jour où il parcourait le Nord-Est, l’Ohio plus précisément, il croisa une ville assez mouvementée au niveau démoniaque... Pour les quelques mois où il y resta dans une chambre d’hôtel, il rencontra pour la première fois une Chasseuse, lui qui ignorait totalement que ce métier était répandu. Ensemble, ils se débarrassèrent d’une dryade et de son arbre rendu maléfique, au cœur d’un cimetière obscur, puis avec un autre chasseur de plus, il débarrassèrent la terre d’un ignoble spectre possesseur d’un tueur en série nécrophile, dans l’enceinte d’une prison désaffectée. Cela lui coûta une deuxième possession douloureuse, une commotion cérébrale puis une entaille à l’abdomen d’à peine 4 centimètres de profond Razz

Après maintes aventures et rencontres, il finit par perdre de vue ceux qui le rattachaient à cette ville, et la sachant bien protégée déjà par plusieurs chasseurs, Jonathan décida de se rendre utile ailleurs et de reprendre la route. Il se dirigea vers un état qu’il n’avait jamais visité : bien plus au Sud, où l’hiver était plus que doux, où tout le monde viens passer leurs vacances au soleil… Florida…

Caractère : [8 ligne minimum] Jonathan compte parmi ceux que l’on qualifie d’esprit libre et indépendant. Il est assez courageux, entêté et impulsif, mais à la fois réfléchit et logique quand il le faut. Il est rusé et vif et a tendance à inventer toutes sortes de plans plus ou moins crédibles aux yeux des autres, mais toujours songés, lorsqu’il se retrouve dans de situations risquées. Il est partagé entre son sens morale qui le pousse à s’embarquer dans toutes sortes de situations pour venir en aide aux autres et son caractère de je-m’en-foutiste développé pour survivre dans les temps difficiles. Ces grandes variations dépendent toujours de son humeur. Cependant, le trait psychologique le plus commun pour lui est l’ironie et le sarcasme, formes d’humour qui ne peut s’empêcher de glisser à certains moment, au lieux de s’inquiéter ou de se rallier aux pensées communes. Il lui arrive parfois de faire quelques pitreries sans dépasser les bornes ou de faire allusion à la culture cinématographique. Il n’hésite pas à violer la loi, mais garde des idéaux très humains et solides.
(bref :
- défauts : très sûr de lui, effronté, assez orgueilleux, parfois légèrement plaignard, parfois pas assez sérieux
- qualités : très sûr de lui, vif d’esprit, positif, dur à prendre de court, bon esprit de déduction, rusé )
Description Physique : [5 lignes minimum] Il mesure 6 pieds 2, soit environ 1 mètre 86. Jonathan est assez bien bâtit et musclé, restant tout de même naturel et non pas haltérophile. Il a un profil athlétique et masculin. Pour ce qui est de son visage, les os de ses joues et de sa mâchoire sont quelque peu massifs, son nez est droit et ses dents sont parfaites et blanches. Il porte ses cheveux courts, souvent relevés avec du gel. Il ne se lance jamais dans des sourires excessifs, mais sait très bien sourire en coin. Ce qui frappe le plus est ses iris, d’un bleu mer arctiques (ma traduction libre du « Arctic blue » anglophone), pouvant être tantôt irréels et hypnotisant, tantôt profonds et songeurs. Bien que pas des plus foncés, ses sourcils sont des plus expressifs. Jonathan donne un impression général d’aise, de sang-froid et d'aplomb, peut-être même du Marine américain typique, de l’homme d’action aux miles ruses. Certaine le trouveront assez charmant… certain se verront menacés dans leur orgueil masculin face à quelqu’un de cette stature.
Style vestimentaire : Jonathan est assez porté sur le port du noir… Il revêt souvent des T-shirts noir ainsi qu’une veste de cuir à manches longues ou une veste du style armée sans manche. Ses pantalons sont des cargos noir aussi, dont le bas est entré dans des bottes d’armée à la semelle de Kevlar. Sous son chandail, il porte toujours une veste pare-balle. Dans gants renforcés de métal aux jointures et une ceinture pouvant porter ses armes et divers trucs utiles (comme un canif suisse entre autres) complètent le tout. Il porte cela en patrouille. Cependant, quand il doit passer inaperçu, ce qui arrive souvent, il porte des jeans par dessus ses bottes et une veste ou une chemise plus normale par dessus ses t-shirts.
Armes : Deux revolvers dont un Desert Eagle, un couteau de Marines et un canif qu’il garde sur lui, un fusil de chasse style shotgun de SWAT, une mitraillette (sans permis…). Le tout à été dérobé dans des postes de flics un peu partout aux USA. À cela, s’ajoute l’eau bénite en flacon et des munition pour chaque arme remplie de gros sel.
Description Moral : [8 lignes minimum] Jonathan fut dans les forces de l’ordre, on ne se le cachera pas. Il a donc malgré tout un sens de la justice, une des choses qui lui importe le plus étant tout de même avant tout de préservé la vie et l’intégrité des innocents. Mais, maintenant, ses vadrouilles et son emploie loin d’être officielles l’exige : il se doit d’enfreindre les règlements qui lui était enseignés si importants lors de ses études si cela peut sauver des vies. Il n’a pas de remord pour autant et garde la partie de la droiture qu’il parjure enfouit au plus profond (violation de propriété privée? Armes illégales? Au diable!). Mit à part cela, il garde une grande fierté et le besoin de paraître à la hauteur, peut importe ce qui lui arrive. Il a aussi un fort côté Boy-scout : gentleman avec les dames, professionnel avec les blessés, conscience très forte qui lui rappelle tous ses manques de jugements qui auraient pu blesser des gens qui avaient plus ou moins confiance en lui. Bref : carapace de froidure cynique cachant un cœur d’or légèrement naïf, il ne cherche pas du tout à causer le mal ou à laisser des créatures le faire.
Pouvoirs [Si pas de pouvoirs, laisser vide] : Force, résistance et endurance plus forte que la moyenne…(résidus de ses possessions)
Camp : le bien, mais il ne se conforme pas aux règles pour autant…
Race [Hunter, Fantôme ...] :Hunter
Exemple de rp [10 lignes exigées]: à venir...
Avatar : Ben Browder


Partie hors jeu :

Prénom :ça a 4 lettres, ça commence avec un L et ça finit avec un W … je vous laisse deviner Razz
Âge : 17 ans
Par qui avez vous connu le forum ? : par personne, sauf si le top des forums en est une… et oui, j’ai cherché longtemps moi XD
Combien de temps serez-vous présent sur le forum ? : Comme avec les autres forums: je coulerai avec le bateau…
Autre chose ? :
-espérant ne pas être soûlante avec cela, je suis une rescapée d’un fofo de surnaturel qui vient de rendre l’âme… j’ai donc prit la liberté de faire comme si c’était la continuation des aventures de mon perso, juste pour donner de la substance à mon p’tit Connor
-Très beau rp, beau design, belle atmosphère, concept vraiment génial ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 20:04

exemple de rp: (( le combat de Jo, une chasseuse un chasseur (un werewolf inavoué) contre un esprit possesseur de tueur collectionneur de mains... là, Connor vient de se faire libèrer du fantôme en se faisant assomer))

Après un petit moment, ce fut son ouie qui revint en premier, mais encore d’une façon hésitante. En effet, Jonathan, le vrai et le tourmenté, percevait des sons qui semblaient provenir de loin et faire écho douloureusement dans sa tête : il avait l’impression de coller l’oreille sur la paroi d’une cloison d’un sous-marin, à écouter ce qui se produisait de l’autre côté, même s’il avait jamais tenté le coup avant : il n’a pas eu la chance de visiter un sous-marin, quoi que cela semble intéressant. Il ne savait pas d’ailleurs d’où venait l’impression que le son semblerait à ça…

*Shit… je… je viens vraiment de penser cette idiotie?! Fuckin’ shit! mais je suis gravement atteint!*

Il ferma fortement les paupière sous la douleur qui l’envahissait de plus en plus : il avait l’impression qu’un chat lui avait griffé le cerveau de l’intérieur et il sentait son cœur battre en élancements sur le derrière de son crâne. Il se passa les mains sur ses yeux encore fermés et avec peine, il se retourna sur le dos, avec des douleurs dans tout le corps. Avait-il été renversé par un camion où quoi? Le sol était froid et dur et il distinguait de plus en plus clairement les sons. Au début il s’en foutait, encore dans la brume, mais il se rendit compte que les sons étaient en fait des coups effrénés.
Perplexe, Jonathan ouvrit les paupières en les plissant et les battant, chassant les éclairs qui lui passaient devant les yeux. Puis, tout lui revint en mémoire d’un coup : la chasse, Lou, le jeune, Paterne, le clochard…. Et la possession! Le Rhodes Islandais en frissonna : quelle horreurs avaient traversé l’esprit de ce tueur, et lui qui les ressentait fortement comme s’il se noyait à même ces sentiments violents, de quoi devenir fou! Il ouvrit les yeux d’un coup avec horreur : où étaient ils donc maintenant?! Avait-il tué Lou?! Craignant le pire il redressa son torse en s’appuyant sur ses coudes, encore trop endolorit pour se lever aussi rapidement qu’à l’habitude. Ça lui rappelait trop la dernière fois, dans le
cimetière de Providence…

Heureusement, les deux autres étaient encore là à se battre paisiblement… À SE BATTRE!!!!?? Hébété, Jonathan se leva d’un bond en posant une main sur le mur près de lui, prêt à il ne savait pas trop quoi. Connor avala avec difficulté en gardant les yeux rivés sur le combat : un des deux était Paterne! Mais qui?! Ils semblaient de force égale, et à sa surprise, les deux encaissaient très bien les coups incessants. Pourtant, il ne pouvait qu’y avoir un possédé à la fois… Était-ce Aaron : il se battait encore d’une rapidité surprenante, cela était pas ordinaire… ou était-ce Lou : d’après ce qu’il voyait avec la faible lumière, elle saignait du nez … et souriait? Oui, elle souriait affreusement à chaque coups qu’elle donnait et grimaçait de haine à chaque qu’elle recevait. Jonathan ne put empêcher son cœur de rater un battement en réalisant que la chasseuse était possédé maintenant : Paterne ne préférerait pas un corps d’homme comme l’autre jeune? Il devait être encore plus maniaque qu’il croyait.
Il eut une vague de souvenir déferlants accompagné d’une chute de pression soudaine : des mémoires horribles qui ne lui appartenait pas lui passait sous les yeux à une vitesse étourdissante. Des bains de sang, des lieux aussi horribles qu’ici, des cris… Jonathan recula contre le mur pour prendre appuis, le regard vague et le visage pâle. Pourquoi est-ce que l’ectoplasme avait laissé des bout de lui-même dans sa tête? Connor n’en voulait pas pour le moins du monde!! Et si c’était à cause de tout les dommages du fantôme possesseur précédent?
L’ex-policier ne voulait pas y penser encore plus et se ressaisit, conscient qu’il devait intervenir dans un combat avant que les deux s’entre-tuent. Le jeune n’était pas dans ses affections, mais c’était quand même un jeune et il n’avait pas envie de perdre « un de ses hommes » pour rien. Tandis que Lou, et bien elle était une combattante et une femme géniale, une botte secrète contre les créatures démoniaques quoi? Il chercha son arme des yeux, frustré de l’avoir fait tombé, mais du se rendre à l’évidence et en sortir une autre : sa dernière. Pourquoi avait-il laissé tout le reste plus loin, il en maugréa.
Son revolver au poing, il s’approcha lentement en rasant le mur, suivant des yeux les coups de plus en plus puissant en s’en mordant la lèvre : il avait un arsenal, mais c’était trop inutile pour un corps à corps… Jon ne voulait tout de même pas se faire remarquer par la démoniaque, au cas où elle se revirait contre lui : il ne pourra pas avoir un effet de surprise efficace si c’est ce qui se produit. Sans surprise, il ne pourra débarrasser la terre de cette pourriture. Il longea le mur presque à l’aveuglette sans sa lampe, le dos et la main qui tenait l’arme collés contre la paroi, le regard couleur de glace rivé sur le combat dans l’ombre.


Puis, sa main rencontra une nouvelle texture plus froide et lisse et il fut aussitôt envahi de violents souvenirs du fou de Edwards : c’était comme un montage vidéo de chaque touche finale de ses exécutions : il coupait des mains encore et encore et encore… Connor retira sa main comme s’il fut électrocuté choqué par ces visions : déjà le fait que trancher des membres était sinistre, mais le fait que ces images lui apparaissait directement dans l’esprit était absolument glauque. Sa pomme d’Adam monta et descendit quand il avala nerveusement : il avait comprit.

Il se recula du mur pour mieux observer l’étalage de bocaux, plissant les yeux avec un air déterminé. C’était de là que Paterne tenait ses pouvoirs : ce qui retenait son esprit dans ce monde finalement… tant et aussi longtemps qu’ils n’auront pas rompus les liens, il resterait éternellement! Se souriant d’un air narquois pour lui-même, ravis d’avoir trouvé le point faible de l’ennemi. Il brandit avec officialité son arme à deux mains vers les pots de vitre et tira sur les tablettes. Des récipients se brisèrent sur le coup en un énorme fracas et projection de liquide, mais la majorités se cassèrent quand la tablette céda et les précipita au sol. Puis, Jonathan dépensa d’autre balles pour une tâches plus sordide : détruire ces foutues mains coupées.

Chaque détonation secouèrent la femme possédé comme si elle les avait reçut elle-même, à la grande surprise de son opposant direct. Connor se retourna vers elle avec un fin sourire victorieux, mais son air fondit quand il aperçut le regard cent fois assassin de celle-ci se tourner vers lui. Elle jeta un coup d’œil aux pots brisés au sol et puis, soudainement disparu! Ça n’avait pas fonctionné! Il devait rester une autre planque de main, ou au moins une ailleurs qui n’avait pas été détruite… Sur les nerfs, l’ex-militaire regarda dans toute les directions, les sourcils froncés sous la rage : le fou devait avoir prévu le coup! Aaron aussi chercha Lou, visiblement aussi tendu.

L’arme à la main, Jonathan fit quelques pas en avant, lentement mais sur l’adrénaline tout de même. Puis, un son fin mais retentissant dans le silence lui parvint de derrière lui : le verre qui glisse sur le béton. Il se retourna d’un coup pour tomber nez à nez avec Costenza, le minois déformé par la haine. Sous la surprise et parce qu’il avait encore un peu de misère à la voir comme ennemi, il n’eu pas le temps de réagir que déjà elle fit un geste brutal en direction de son abdomen avec son bras droit. Il en fut presque coupé en deux par la douleur poignante qui le prit et lança un regard horrifié en direction de ce que la femme retirait vers elle : un bout de verre brisé long et d’un forme totalement pareille à une lame de couteau avec le bout un peu rouge…

Le visage crispé par la douleur et le choc momentané, il manqua de tituber vers l’avant, la possédé le retenant en le poussant vivement vers l’arrière, un sourire sadique aux lèvres. Il fit quelque pas en arrière pour reprendre son équilibre, mais les lois de la nature ne l’aidaient pas : qui dit blessure dit ralentissement du rythme cardiaque pour empêcher de se vider d’un coup de l’hémoglobine. D’après la trace de sang, et à cause de son gilet pare-balle, il voyait que l’arme n’avait pénétré au niveau de l’estomac que d’à peine 4 centimètres, mais c’était quand même beaucoup… Le Rhodes Islandais pointa son arme au visage de la femme, mais sans conviction visible : on voyait qu’il ne faisait que tenir le coup, clignant des paupières pour s’assurer de garder une vision avec le moins de voile noirs possible, à la fois inquiété d’y laisser sa peau ou de devoir tuer celle qui servait injustement un psychopathe….
Revenir en haut Aller en bas
Dean Winchester
¤¤¤ Fondateur // Hunter ¤¤¤
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1029
Age : 27
Camp : Bien
Age du perso : 27 ans
Humeur : Ne sait plus quoi penser ...
Date d'inscription : 16/03/2007

Feuille de personnage
Côté coeur: Jennifer, my love
Pouvoirs:
Travail: Chasseur à plein temps !

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 20:16

Bienvenue ! ^^

Wahou, très très bonne fiche, excellent Smile
Tout est bon, évidemment. Tu peux commencer à jouer (et aucun problème pour que tu reprennes le personnage d'un autre forum Wink )

@tte =)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supernatural.fr-bb.com
Jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 20:22

gracias, merci ^^
j'ai hate de commencer tongue

et juste un détail: je suis sûrement sur un autre fuseau horraire que la majorité d'entre vous, alors ne vous surprennez pas si je fais des tours à 3-4 ou 5 heure du matin pour vous Razz
Revenir en haut Aller en bas
Dean Winchester
¤¤¤ Fondateur // Hunter ¤¤¤
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1029
Age : 27
Camp : Bien
Age du perso : 27 ans
Humeur : Ne sait plus quoi penser ...
Date d'inscription : 16/03/2007

Feuille de personnage
Côté coeur: Jennifer, my love
Pouvoirs:
Travail: Chasseur à plein temps !

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 20:37

mdr euké ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supernatural.fr-bb.com
Joana Davies Monroe
¤¤¤ Admin // Vampire ¤¤¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1401
Age : 31
Camp : Neutre
Age du perso : 18 ans d'apparence, 26 en réalité.
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 15/04/2007

Feuille de personnage
Côté coeur: Duncan Monroe forever, même si aujourd'hui il n'est plus dans ma vie.
Pouvoirs: Sens hyperdévelloper, hyper vitesse sur courte distance, forte résistance et autorégénération
Travail: Plus aucun

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 20:44

bienvenue !! Wink

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félia Rox
¤¤¤ Démon ¤¤¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 87
Age : 31
Camp : Neutre.
Age du perso : 25 ans en apparence mais 150 ans en réalité.
Humeur : massacrante pour changer^^
Date d'inscription : 06/07/2007

Feuille de personnage
Côté coeur:
Pouvoirs: Elle contrôle l'eau et peut en créer sous toutes ses formes dans une limite de -150° à +150°
Travail: Avocate.

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 21:21

Bienvenue parmis nous, voilà un adversaire à am taille lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly Manchester
¤¤¤ Démon ¤¤¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 27
Camp : Mal...
Age du perso : 19 ans d'apparence mais 117 ans en réalité
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Côté coeur:
Pouvoirs: Téléportation , Provoque des Maux De Têtes Terribles
Travail:

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 21:23

Bienvenue! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer
Invité



MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 21:38

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Madison
Invité



MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Dim 8 Juil - 22:34

Bienvenue !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Monroe
¤¤¤ Admin // Vampire ¤¤¤
avatar

Masculin
Nombre de messages : 986
Camp : neutre
Age du perso : 179 ans (32 d'apparence)
Humeur : Désemparé depuis qu'il a été séparé de Joana. Désormais, il n'a qu'une idée: la retrouver!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Côté coeur: Une seule femme compte pour lui: son épouse Joana. Son amour pour elle défie tout entendement humain!!!
Pouvoirs: Ceux inhérents aux vampires: sens hyper-développés, force hors du commun, vitesse inouïe.
Travail: Antiquaire

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Lun 9 Juil - 1:04

Bienvenue, Jonathan!!! cheers cheers cheers

Ben Browder comme avatar... la claaaaaaaaaaaaaaaasse!!! ça va, les filles, vous êtes pas toutes évanouies, là?... Rolling Eyes Wink lol Laughing

Heureux de te compter parmi nous, "humain"! Wink Very Happy Razz

Ton créneau horaire me branche bien, moi! Serais-tu une de nos très chères cousines d'outre-Atlantique?


P.S. : Pour ton prénom, je donne ma langue au chat, L--w!... scratch cat scratch lol!

_________________
Le mal trouve sa nourriture aussitôt que l'homme de bien ne fait rien (l'Ancien Testament)


Dernière édition par le Lun 9 Juil - 1:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer
Invité



MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Lun 9 Juil - 1:18

Non Duncan t'inquiète pas tu restera notre modéle number 2... Après Dean bien sûr Laughing Mais bon c'est pas mal 2ème Razz
Revenir en haut Aller en bas
Joana Davies Monroe
¤¤¤ Admin // Vampire ¤¤¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1401
Age : 31
Camp : Neutre
Age du perso : 18 ans d'apparence, 26 en réalité.
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 15/04/2007

Feuille de personnage
Côté coeur: Duncan Monroe forever, même si aujourd'hui il n'est plus dans ma vie.
Pouvoirs: Sens hyperdévelloper, hyper vitesse sur courte distance, forte résistance et autorégénération
Travail: Plus aucun

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Lun 9 Juil - 1:32

Désolé mais pour moi c'est l'inverse, excuse moi Dean mais... mais... non je ne me justifierai pas !! mdr
mais j'ajouterai que beaucoup de femme sur ce forum aimeraient être mordut par duncan !! surtout moi !! Very Happy Very Happy

je sait jje suis déjà une vampire mais bon c'est pas grave, j'ai toujours du sang à lui fournir !!! mdr

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Lun 9 Juil - 6:44

merci beaucoup à tous et toutes ^^

-> Duncan: c'est pas pour rien que j'ai choisi ce Sci-fi Bishi ... Twisted Evil I love you

Et ze suis du Canada (vive les castors et les ours! tongue )

pour mon prénom, indice: c'est la déformation d'un nom plus commun de 3 lettres, juste l'ajout du w en référence du nom de famille de ma mère...
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Monroe
¤¤¤ Admin // Vampire ¤¤¤
avatar

Masculin
Nombre de messages : 986
Camp : neutre
Age du perso : 179 ans (32 d'apparence)
Humeur : Désemparé depuis qu'il a été séparé de Joana. Désormais, il n'a qu'une idée: la retrouver!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Côté coeur: Une seule femme compte pour lui: son épouse Joana. Son amour pour elle défie tout entendement humain!!!
Pouvoirs: Ceux inhérents aux vampires: sens hyper-développés, force hors du commun, vitesse inouïe.
Travail: Antiquaire

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Lun 9 Juil - 17:24

Heu... c'est quoi "Sci-fi Bishi "? scratch (je sais, j'ai un zéro pointé en multimédia autant qu'en anglais! lol)

Vive le Québec!!! (Oserais-je dire "libre"?... Wink )

Pour le prénom: Louw? Léaw? Liaw?...

_________________
Le mal trouve sa nourriture aussitôt que l'homme de bien ne fait rien (l'Ancien Testament)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Lun 9 Juil - 17:54

sci-fi bishi c'est littéralement: beau mec de la science fiction Razz

lol, cette liberté du Québ n'est pas dans mes visions, mais oui, je suis bien de cette province héhé

pour le prénom, c'est Léaw ^^ félichitation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Monroe
¤¤¤ Admin // Vampire ¤¤¤
avatar

Masculin
Nombre de messages : 986
Camp : neutre
Age du perso : 179 ans (32 d'apparence)
Humeur : Désemparé depuis qu'il a été séparé de Joana. Désormais, il n'a qu'une idée: la retrouver!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Côté coeur: Une seule femme compte pour lui: son épouse Joana. Son amour pour elle défie tout entendement humain!!!
Pouvoirs: Ceux inhérents aux vampires: sens hyper-développés, force hors du commun, vitesse inouïe.
Travail: Antiquaire

MessageSujet: Re: Jonathan Connor   Mar 10 Juil - 0:25

Alors vive le Québec libre!!! cheers lol Rolling Eyes Wink

Zéro en anglais multimédia mais 20/20 en recherche de prénom original... ça me donne juste la moyenne! C'est déjà ça!... Very Happy

Allez, stop au flood ou j'en connais une qui va encore me vouer aux gémonies!!! Rolling Eyes mdr

Encore bienvenue parmi nous, Léaw! heu... je voulais dire: Jonathan! Wink lol

_________________
Le mal trouve sa nourriture aussitôt que l'homme de bien ne fait rien (l'Ancien Testament)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonathan Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonathan Connor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kellerman, Jonathan] Cycle Petra Connor - Tome 3: Tordu
» Jonathan Rhys-Meyers
» Susanna Clarke: Jonathan Strange & Mr Norrell + adaptation BBC 2015
» [Tropper, Jonathan] C'est ici que l'on se quitte
» [Jonathan Stroud] L'amulette de Samarcande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤¤ Supernatural : Cansen City ¤¤ :: ¤¤ Hors jeu ¤¤ :: Archives Saison 1-
Sauter vers: